Vadim Zeland est un physicien quantique russe. Il dit que la première fois que cette idée de « Transurfing » lui est apparue, c’est au cours d’un rêve ordinaire. V. Zeland écrit très peu de lui-même. Il ne veut pas que sa vie privée – comme il le dit lui-même – « cesse d’être privée ».

Depuis, il a écrit plusieurs livres qui ont transformé la vie de millions de personnes dans le monde. Son objectif principal est de présenter une série de techniques afin que chacun puisse atteindre ses objectifs concrets. Ces techniques sont de nature mentale et métaphysique.

Zeland crédibilise ces techniques en présentant un modèle de l’univers qui réunit et mélange les elements de la physique quantique avec les idées des univers parallèles. Vadim Zeland affirme que l’utilisation de ces techniques est indépendante de l’acceptation de son modèle théorique.

Par exemple, il explique qu’un désir puissant de quelque chose rend souvent l’objectif encore plus difficile à atteindre. Son remède consiste à se donner des objectifs, mais en leur associant un détachement émotionnel en gardant la position d’Observateur.

Certains des outils proposés sont simples et pratiques. Ils mettent en avant l’union de la pensée rationnelles et de l’intuition. D’autres outils proposés dans Transurfing nécessitent un certain degré de maîtrise de ses pensées et émotions. Zeland se fait aussi l’avocat de la réduction du discours mental en faveur de l’écoute de sa propre intuition, ce qui a des similarités avec les enseignements d’Eckart Tolle. L’idée de Transurfing est aussi de se libérer des pensées liées à l’inconscient collectif, comme les nouvelles dramatiques, telles que distillées à longueur de journée, par les médias omniprésents.

En Russie, 2 500 000 copies ont été vendues sur 3 ans.

Vadim Zeland à Biarritz (conférence décembre 2012)

télécharger la conférence traduite en français par Maria NALLET en format pdf (taille du fichier 147 Ko)

%d blogueurs aiment cette page :